img Leseprobe Leseprobe

Le Chemin de l'Eveil

Recueil de textes commentés

Catherine Despeux

EPUB
ca. 11,99
Amazon iTunes Thalia.de Weltbild.de Hugendubel Bücher.de ebook.de kobo Mayersche Osiander Google Books Barnes&Noble bol.com
* Affiliatelinks/Werbelinks
Hinweis: Affiliatelinks/Werbelinks
Links auf reinlesen.de sind sogenannte Affiliate-Links. Wenn du auf so einen Affiliate-Link klickst und über diesen Link einkaufst, bekommt reinlesen.de von dem betreffenden Online-Shop oder Anbieter eine Provision. Für dich verändert sich der Preis nicht.

L'Asiathèque img Link Publisher

Geisteswissenschaften, Kunst, Musik / Religion/Theologie

Beschreibung

Le Chemin de l'Éveil illustré par le dressage du buffle dans le bouddhisme Chan, le dressage du cheval dans le taoïsme, le dressage de l'éléphant dans le bouddhisme tibétain.Un recueil commenté de textes d'éveil spirituel issus des traditions bouddhiques et taoïstes, où la trajectoire spirituelle est représentée par les étapes de dressage du buffle, du cheval et de l'éléphant. Les textes chinois, tibétains et japonais sont accompagnés de leurs traductions en français et de leurs illustrations traditionnelles.Découvrez les étapes de l'éveil à travers des textes chinois, tibétains et japonais accompagnés de leurs traductions françaises et de leurs illustrations traditionnelles.EXTRAITLes antécédents des différentes versions du dressage du buffle ne se réduisent pas à la seule littérature bouddhique antérieure. En effet, il faut remarquer que la dynastie des Song (960-1278), époque à laquelle apparaissent les premières versions illustrées, fut fertile en dessins et représentations graphiques. C’est de cette époque que datent les premières représentations connues de la « Carte de la Luo » (Luoshu), du « Dessin du fleuve » (Hetu), du « Diagramme du Taiji » (Taijitu) et du « système des cinq positions » (wuwei). Ainsi, les illustrations du dressage du buffle s’inscrivent parmi les représentations graphiques de différents systèmes philosophiques.S’il est difficile de préciser dans quel milieu sont apparues les représentations du Luoshu, du Hetu et du Taijitu, on sait que le système des cinq positions (wuwei) est né dans une école du bouddhisme chan, au IXe siècle, soit quelque temps avant les premières illustrations du dressage du buffle. Cela nous a incités à examiner de plus près les points communs entre ces deux systèmes de représentations.Le « système des cinq positions » prit naissance avec Dongshan Liangjie et fut développé par son disciple Caoshan Benji, ces deux maîtres chan étant les fondateurs d’une des cinq écoles principales du bouddhisme chan : la secte Cao Dong. Il eut pour titres : « système des cinq positions du droit et de l’oblique » (pianzheng wuwei) ou « système des cinq positions du prince et du ministre » (junchen wuwei). Les cinq positions sont : 1. Droit dans l’oblique (absolu dans les phénomènes). Le prince voit le ministre. 2. Oblique dans le droit (phénomènes dans l’absolu). Le ministre se tourne vers le prince. 3. Le droit en tant que tel. Le prince seul. 4. L’oblique seul. Le ministre seul. 5. Indifférenciation des deux, prince et ministre en union.À PROPOS DE L'AUTEURCatherine Despeux, sinologue bien connue et auteur de nombreux ouvrages portant notamment sur le taoïsme, est professeur émérite à l’Inalco et administratrice de l’Institut d’études bouddhiques.

Weitere Titel zum gleichen Preis
Schlagwörter

bouddhisme, taoïsme, religions, dressage, illustrations, Chine, essais, étapes, traditions, Catherine Despeux, spiritualité, héritages culturels, Le Chemin de l'Eveil, cultures, L'Asiathèque, ebooks, cheminements